mdaillon

Bonjour,

Nous sommes en juillet.
Découvrez chaque mois, des informations sur la vie de votre ruche et l'activité des apiculteurs.
Vous pouvez retrouver cette actu et la partager sur cette page Une saison à la ruche

> En vous affichant comme protecteur des abeilles, vous participez activement à leur sauvegarde, aussi n'hésitez à faire suivre ce mail à vos collègues ou amis la vie de votre ruche !

>

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité que nous avons vue florissante ce printemps ?
Le confinement lié aux floraisons précoces ont permis des récoltes de miel précoces et exceptionnelles le mois dernier.
Mais que se passe-t-il dans la ruche en ce début d’été ?



Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?
Depuis plus de deux mois, les butineuses ont effectué des milliers d’allers-retours entre les fleurs alentours et leur ruche.
En juillet, elles continuent de travailler avec entrain jusqu’à 15 heures par jour…
Y compris les week-ends et les jours fériés ! Ces travailleuses acharnées ne choisissent pas leurs fleurs au hasard :
elles ciblent certaines variétés dont elles reconnaissent la couleur et l’odeur. Certaines fleurs sont visitées le matin (coquelicot, pissenlit…),
tandis que d’autres sont butinées toute la journée (arbres fruitiers, fraisiers, cosmos…)



Au mois de juillet, les stocks de miel deviennent importants et il est temps pour l’apiculteur d’effectuer sa première récolte de l’année !

Que fait l’apiculteur en juillet ?
L’heure de la récolte a sonné pour l’apiculteur !
L’apiculteur choisit une journée chaude pour effectuer sa récolte : le miel est plus liquide et donc plus facile à extraire.
Il faut éviter les journées orageuses, où les abeilles sont plus agitées.
La fin d’après-midi est le meilleur moment de la journée pour effectuer la récolte, car les abeilles sont plus douces à l’approche de la nuit.
Le miel à récolter est situé dans les hausses : c’est le surplus que les abeilles ont stocké mais dont elles n’auront pas besoin pour se nourrir correctement.
La méthode cadre à cadre est la plus couramment utilisée.
Elle consiste à enfumer la ruche pour en extraire les cadres, avant de les brosser pour extraire le miel. Un coup de main expert permet de limiter les pertes de miel par écoulement !



Zoom sur : la communication chez les abeilles
Les abeilles n’ont pas de smartphone, n’utilisent pas les réseaux sociaux et n’écoutent pas la radio…
Pourtant, leurs moyens de communications sont extrêmement développés et pointus !
La communication est la base du fonctionnement d’une ruche contenant environ 40 000 individus.
Les abeilles utilisent plusieurs moyens pour se transmettre des informations :

•    Les phéromones
Ces substances chimiques émises par de nombreux animaux sont autant de messages olfactifs qui permettent aux abeilles de marquer leur territoire,
prévenir d’un danger ou encore indiquer la disponibilité des femelles pour l’accouplement.

•    Les antennes
Les contacts antennaires servent principalement à faire circuler la nourriture au sein de la ruche.
L’abeille qui recueille le nectar place ses antennes entre les mandibules de la butineuse qui revient chargée de nectar de pollen. Les mouvements des antennes permettent de solliciter le début du transfert de nourriture et d’indiquer sa fin.



•    La danse des abeilles
Lorsqu’une butineuse revient à la ruche après avoir localisé une source de nourriture importante, elle indique son emplacement à ses collègues.
Selon les mouvements effectués et leur vitesse, les autres butineuses savent quelle direction prendre et à quelle distance s’arrêter.



Le geste écolo du mois : protéger les plages françaises



Juillet sonne le début de vacances pour bon nombre d’écoliers, d’étudiants et de travailleurs !
Cet été, les plages françaises seront particulièrement sollicitées puisque de nombreuses frontières resteront fermées, en conséquence de la crise sanitaire.
Alors comment préserver ces côtes aussi fragiles que magnifiques ?

•    Ramasser les déchets
Il n’est pas rare de tomber sur des plages jonchées de détritus : restes de pique-nique, mégots, déchets rejetés par la mer ou l’océan…
Pensez à apporter avec vous un sac dans lequel stocker vos déchets.
Les fumeurs penseront à glisser une petite boîte dans leur sac, en guise de poubelle de poche pour leurs mégots !
Pour les plus courageux, vous pouvez partir en promenade matinale munis de gants et d’un sac poubelle pour nettoyer quelques kilomètres de plage.



•    Bien choisir sa crème solaire

Si vous le pouvez, préférez des crèmes solaires aux ingrédients bio et naturels. Ils sont meilleurs pour votre santé… et pour les océans !

•    Ne pas marcher sur les dunes
Les dunes ont un rôle primordial puisqu’elles préservent les côtes de l’érosion. Protégez-les pour ne pas les abîmer !
Elles sont de plus de véritables refuges pour un grand nombre d’insectes et plantes sauvages.

•    Préserver les fonds marins
Pour les explorateurs adeptes de plongée sous-marine, il est important de protéger les fonds marins.
Un coup de palme maladroit pourrait briser des dizaines de coraux, refuges d’une véritable faune sous-marine !

Essaimez autour de vous !
Merci d’avoir patienté cette année. La parenthèse « Covid » nous a tous fortement impacté, mais les envois ont pu reprendre et vous avez reçu ou allez recevoir très vite, votre miel.
C’est l’occasion de PARTAGER un peu de votre action environnementale autour de vous.
Diffusez les photos de vos pots de miel sur les réseaux sociaux avec les hashtags #untoitpourlesabeilles et #vivelesabeilles !
Qui sait, vous permettrez peut-être à notre grande famille Un Toit Pour Les Abeilles, de compter de nouveaux membres !



Visite des ruchers Un Toit Pour Les Abeilles

N’hésitez pas à jeter un petit coup d’œil et à vous inscrire. Il y a peut-être une porte ouverte près de chez vous. Cliquez ICI

Bel été 2020 à toutes et tous,


>

Cordialement,
L'équipe Un toit pour les abeilles
1 Perspective de l'Océan 17000 LA ROCHELLE
Tél. 05.17.26.10.23
Horaires d'ouvertures :
lundi au jeudi, de 9h15/12h30 - 14h00/18h00  et vendredi 9h15/12h00 
www.untoitpourlesabeilles.fr