mdaillon

Que se passe t-il dans la ruche en mars ?

Les beaux jours arrivent plus tôt qu’à l’accoutumée.
Les premiers butineurs ont pointé le bout de leurs antennes depuis une quinzaine de jours déjà, ce qui est dû aux températures printanières du mois de février.
Les abeilles ne sont pas en reste en s’activent pour commencer une nouvelle saison à la ruche !



Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Dans la ruche, la grappe se défait progressivement à mesure que les températures extérieures augmentent.
La Reine intensifie la ponte et les abeilles s’organisent pour élever le couvain.
Elles sortent de plus en plus pour récolter les premiers nectars et pollens qui serviront à nourrir les quelques 40 000 individus qui composent la colonie.
Quand une abeille repère une source importante de nourriture à proximité de la ruche, elle le signale à ses collègues
en effectuant une danse qui indique la direction et la distance à parcourir pour atteindre la cible.



De son côté, l’apiculteur…
Les températures plus clémentes permettent à l’apiculteur d’ouvrir la ruche pour vérifier l’état de la colonie et du matériel.
Attention, il doit s’assurer qu’il fait plus de 15°C pour ne pas refroidir brutalement la grappe.
L’état du couvain est un bon indicateur de la santé de la colonie : plus il est dense et plus la Reine est prolifique.
En cas de couvain clairsemé ou inexistant, cela signifie que la Reine est vieillissante ou qu’elle n’a pas survécu à l’hiver.
Pour l’apiculteur, c’est aussi le moment de nettoyer le plancher de la ruche, sur lequel se sont accumulés de nombreux débris pendant l’année passée.
Cela évite le développement de bactéries et de champignons qui pourraient être dangereux pour la santé de la colonie.
C’est donc le grand nettoyage de printemps au rucher, pour bien débuter la nouvelle saison !



Comment les abeilles récoltent-elles le pollen ?

Le pollen est la nourriture principale des larves et des jeunes abeilles.
Il doit donc être récolté en quantité suffisante pour assurer le bon développement de la colonie.
Comment les abeilles le récoltent-elles et le transportent-elles ensuite jusqu’à la ruche ?
Dans la fleur, les grains de pollen se collent sur les poils de l’abeille.
Cette dernière les regroupe avec sa première et sa deuxième paire de pattes.
Elle forme ensuite de petites boules de pollen qu’elle mélange avec de la salive, puis les stocke dans les réceptacles de ses pattes postérieures : les corbeilles.
Le pollen aggloméré est ainsi transporté en toute sécurité jusqu’à la ruche !



Le geste écolo du mois : fabriquer des boules de graines pour les oiseaux



Vous le savez, Un Toit Pour Les Abeilles s’engage pour la protection des abeilles… Mais pas que !
Nous sommes convaincus qu’il est primordial d’apporter notre soutien à toute la biodiversité.
Comme les insectes, les oiseaux rencontrent de plus en plus de difficultés et il est urgent d’agir pour les protéger.
Astuce maison : fabriquez vos propres boules de graisse pour les oiseaux ! On partage ici la recette des pros des oiseaux : la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)
Retrouvez la recette directement sur leur site : https://refuges.lpo.fr/s-informer/actualites/realiser-une-boule-de-graisse-pour-les-oiseaux



Une initiative complémentaire au parrainage de ruches, MON PETIT POT DE MIEL
Si vous recevez ce courrier, c'est que vous faites partie de ces personnes qui non seulement agissent de manière concrète pour les abeilles, la filière apicole française et la biodiversité en générale,
mais aussi de ces consommateurs avisés qui ont un regard tout particulier sur les étiquettes des produits qu'ils achètent.
En attendant vos pots de miel du parrainage, ou si vous les avez déjà tous consommés ou partagés, ou que vous souhaitez consommer/offrir un miel français et éthique personnalisé,
vous pouvez le faire depuis notre nouveau site MON PETIT POT DE MIEL.



En quelques clics vous pouvez choisir votre miel français "coup de coeur", le grammage du pot, la personnalisation de l'étiquette.
Rendez-vous sur le site pour découvrir cette belle épicerie en ligne, éthique et solidaire et "Dites-le avec du miel !"