mdaillon

Que se passe t-il dans la ruche en Mars ?

Introduction
D’ici quelques jours le printemps nous ouvrira ses bras et sonnera le grand retour dans la nature des abeilles,
l’occasion pour nous de nous émerveiller de cet insecte qui nous offre tant !
Eh oui… Après l’hiver et la période de pause des abeilles, il est temps pour elles de sortir de la ruche et de reprendre leur activité.
Il faudra tout de même être un peu patient pour espérer voir les abeilles en masse sur les fleurs.
Bien qu’elles ne soient pas nombreuses au mois de mars, leur sortie annonce tout de même l’arrivée des beaux jours !



Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?
Petit à petit, la grappe, formée par les abeilles dans le but de se tenir bien au chaud durant l’hiver, va se disperser.
La reine reprend doucement sa ponte tandis que les abeilles reprennent leurs fonctions dans la ruche.
Nettoyeuses, nourrices, bâtisseuses, manutentionnaires, ventileuses, gardiennes ou encore butineuses, la liste de leurs rôles à jouer dans la ruche est très longue,
mais il faut bien une organisation d’orchestre pour créer ce nectar envoûtant !



Les premières abeilles, les plus courageuses, vont s’aventurer à l’extérieur de la ruche afin de récolter le pollen des quelques fleurs présentes à cette période de l’année.
C’est le cas notamment du pollen de noisetier qui ouvre le bal des premières floraisons printanières.
Ces récoltes vont leur permettre de reprendre des forces et de nourrir les larves de la reine, afin de voir apparaitre les futures abeilles.  




Et du côté de l’apiculteur ?
Tout est en place du côté de l’apiculteur ! Dès février, il a pu vérifier, préparer et remplacer son matériel en cas de besoin.
Une fois que les températures avoisineront les 14/15°C, il pourra saluer ses abeilles qu’il n’a pas vu depuis longtemps et réaliser ses toutes premières visites de printemps.
Cela va lui permettre de vérifier l’état de santé de ses petites protégées.
Tout est prêt à la miellerie ! Il n’y a plus qu’à accueillir avec une once d’excitation la nouvelle saison apicole prête à démarrer.



Si l’apiculteur nettoie assidument et prépare tout son matériel pour la reprise de la saison, il en va de même pour la ruche.
Les abeilles, vont de leur côté, réaliser le nettoyage des ruches ainsi que leur vol de propreté.
En effet, elles apprécient savoir leur ruche propre. S’étant « retenues » durant tout l’hiver, elles vont profiter des douces températures pour réaliser leurs « vols de propreté ».
Les abeilles sont pourvues d’ampoules rectales qui leurs permettent notamment d’emmagasiner les déchets qu’elles produisent durant des semaines.
Au retour des beaux jours, elles sortiront de la ruche afin de vider ces fameuses ampoules.

Elles profiteront, malheureusement aussi, de ces journées ensoleillées pour sortir les quelques abeilles mortes, n’ayant pas survécu à l’hiver.

Un geste du quotidien pour préserver la planète…
Vous souhaitez aussi faire un geste pour la planète ? Optez pour une alternative au film alimentaire en utilisant ou confectionnant des Bee wraps…



Pour confectionner vos Bee Wrap rien de plus simple.
Créez de la poudre de cire avec votre berlingot à l'aide d'une râpe à fromage par exemple.
Disposez un carré de papier cuisson sur une table à repasser. Positionnez votre tissu sur le papier et saupoudrez avec des paillettes de cire.
Positionnez de nouveau un papier cuisson sur le tissu et passer le faire à repasser chaud délicatement. Réitérez l'opération de l'autre côté. Et c'est fait :-)

Comment s’en servir ?
Le Bee wrap va vous permettre d’emballer directement divers aliments : légumes, fruits, gâteaux…
Pour les aliments plus odorants comme la viande, le fromage ou encore le poisson, nous vous déconseillons de les mettre en contact direct avec le Bee wrap
mais vous pouvez tout de même les protéger en utilisant un plat en verre ou un bol que vous recouvrirez avec le Bee wrap.
Consommer moins de plastique c’est un pas vers la transition écologique. N’attendez plus et passez aux Bee wraps !