mdaillon

Une orchidée rarissime fait son apparition dans la quiétude du confinement

FLORAISON Alors que les tondeuses étaient muselées pour cause de confinement, une orchidée très rare et « en danger critique » a fait sa première apparition sauvage près de Toulouse. Dans un espace vert

La fameuse orchidée, une Ophrys de Ficalhoana, jamais vue jusqu'ici dans la Haute-Garonne.
La fameuse orchidée, une Ophrys de Ficalhoana, jamais vue jusqu'ici dans la Haute-Garonne. — Jordi Estebe - OFB

  • L’Office français de la biodiversité annonce la découverte d’une orchidée sauvage très rare dans un espace vert de Villeneuve-Tolosane, près de Toulouse.
  • C’est sa première apparition en Haute-Garonne. Le confinement y est pour quelque chose.

Les botanistes et scientifiques sont formels, jamais ce spécimen d’orchidée, déjà rarissime en France, n’avait été observé dans la Haute-Garonne. L'Office français de la biodiversité (OFB, ex-ONCFS) annonce « une incroyable découverte » : « la présence de trois pieds » d’Ophrys de Ficalhoana, une orchidée dont on ne connaissait que quelques cas d’apparition isolés dans six autres départements français et classée sur la «liste rouge » française des végétaux en « danger immédiat » d’extinction.

La trouvaille a été faite le 26 avril, en plein confinement, par un agent de l’OFB. Pas dans une prairie reculée ou un lopin de terre coupé du monde mais tout simplement dans un espace vert de la commune de Villeneuve-Tolosane​, dans la banlieue immédiate de Toulouse.

 

Les services techniques alertés

L’Office fait un lien direct entre l’arrêt forcé des activités qu’a entraîné la crise sanitaire et cette floraison. « La moindre utilisation des tondeuses à gazon dans les espaces publics durant le confinement a permis à de nombreuses espèces végétales de se développer et de fleurir », explique-t-il dans un communiqué. Et en particulier des orchidées sauvages « présentes jusque dans les villes, en bord de route et dans les parcs fermés », n’en déplaise à ceux qui n’arrivent même pas à en conserver une en pot à la maison.

A spécimen exceptionnel, mesures exceptionnelles. L’OFB s’est rapproché des services techniques de la mairie de Villeneuve-Tolosane, histoire d’assurer « la préservation » – qui sait, la reproduction même – de ce nouveau trésor communal. Et d’éviter un passage de tondeuse intempestif.