mdaillon

En Afrique du Sud, des chiens renifleurs ont sauvé 45 rhinocéros des braconniers

Ensemble, les chiens forment une équipe de choc

Au Southern African Wildlife College du parc national Kruger, une nouvelle brigade canine protège la faune sauvage des braconniers. Parmi les espèces ciblées, le rhinocéros arrive en tête de liste. Alors que cette espèce est menacée par l'extinction, ces animaux précieux sont souvent tués par des braconniers qui revendent leurs cornes pour 250 000 dollars la pièce sur le marché noir.

Face à cette dure réalité, il a fallu agir ! Le flair des chiens de la nouvelle brigade canine du parc permet de sauver de nombreux animaux de ce triste sort. Jusqu’à présent, 45 rhinocéros ont pu être sauvés grâce au travail de ces chiens courageux !


Une brigade canine pour sauver les rhinocéros en Afrique du Sud

80% des rhinocéros du monde entier vivent en Afrique du Sud, alors la protection de cette espèce sur le sol sud-africain est primordiale !

Malheureusement, on prête des propriétés médicinales à la corne de rhinocéros, ce qui fait de cet animal une proie en or pour les braconniers.

C’est pourquoi la brigade canine a été constituée. Avec l’aide des chiens, le taux de réussite de détection des braconniers est de 68%, contre 3 à 5 % pour les brigades sans aide canine.


Une formation pour résister au stress du terrain

Johan van Straaten, le maître-chien de l’équipe, forme les chiens dès leur plus jeune âge. Ils sont socialisés tôt et habitués très vite aux enjeux de leur mission qui consiste à retrouver des braconniers qui se cachent des forces de l’ordre.

Parmi les races de chiens qui font partie de cette équipe de choc, on trouve des Blue Ticks, BeagleMalinoisFoxhound et des Black-and-Tan Coonhound.

Les chiens apprennent à utiliser leur flair pour repérer les braconniers, les suivre avec leurs collègues humains sur de très longues distances, et encercler et sécuriser les arbres dans lesquels les personnes se cachent. C’est leur flair incroyable qui change la donne, et permet à l’équipe de sauver autant de rhinocéros depuis le début du projet.

Bravo à tous ceux qui participent à cette belle mission qui permet de préserver une espèce fortement menacée !

 

Par Nathalie D'AbbadieCrédits photo :

Facebook - Our Horn is NOT medicine


Ensemble, les chiens forment une équipe de choc !

Au Southern African Wildlife College du parc national Kruger, une nouvelle brigade canine protège la faune sauvage des braconniers. Parmi les espèces ciblées, le rhinocéros arrive en tête de liste. Alors que cette espèce est menacée par l'extinction, ces animaux précieux sont souvent tués par des braconniers qui revendent leurs cornes pour 250 000 dollars la pièce sur le marché noir.

Face à cette dure réalité, il a fallu agir ! Le flair des chiens de la nouvelle brigade canine du parc permet de sauver de nombreux animaux de ce triste sort. Jusqu’à présent, 45 rhinocéros ont pu être sauvés grâce au travail de ces chiens courageux !

Une brigade canine pour sauver les rhinocéros en Afrique du Sud

80% des rhinocéros du monde entier vivent en Afrique du Sud, alors la protection de cette espèce sur le sol sud-africain est primordiale !

Malheureusement, on prête des propriétés médicinales à la corne de rhinocéros, ce qui fait de cet animal une proie en or pour les braconniers.

C’est pourquoi la brigade canine a été constituée. Avec l’aide des chiens, le taux de réussite de détection des braconniers est de 68%, contre 3 à 5 % pour les brigades sans aide canine.

Une formation pour résister au stress du terrain

Johan van Straaten, le maître-chien de l’équipe, forme les chiens dès leur plus jeune âge. Ils sont socialisés tôt et habitués très vite aux enjeux de leur mission qui consiste à retrouver des braconniers qui se cachent des forces de l’ordre.

Parmi les races de chiens qui font partie de cette équipe de choc, on trouve des Blue Ticks, BeagleMalinoisFoxhound et des Black-and-Tan Coonhound.

Les chiens apprennent à utiliser leur flair pour repérer les braconniers, les suivre avec leurs collègues humains sur de très longues distances, et encercler et sécuriser les arbres dans lesquels les personnes se cachent. C’est leur flair incroyable qui change la donne, et permet à l’équipe de sauver autant de rhinocéros depuis le début du projet.

Bravo à tous ceux qui participent à cette belle mission qui permet de préserver une espèce fortement menacée !

A lire aussi : Abandonné par sa mère, ce girafon a trouvé du réconfort auprès d’un chien au grand cœur (Vidéo)

Par Nathalie D'AbbadieCrédits photo :

Facebook - Our Horn is NOT medicine